Davina Delor

Thérapie

“Prendre soin” est le maître mot de la vie. Bien-être, santé, bonheur et liberté sont les trésors qui en découlent.

Qu’est-ce que la psycho-analyse ?

Les origines de la psycho-analyse remontent aux grandes figures emblématiques de la psychanalyse : Jung et Freud. C’est une méthode de soins qui prend en compte les troubles du psychisme ayant pour conséquences l’anxiété, la dépression et les souffrances intérieures qui s’ensuivent.

Qu’est-ce qu’une psycho-analyse spirituelle ?

Si le mal-être se manifeste par des troubles psychologiques, il n’en provient pas moins de l’âme qui se sent abandonnée dans son projet de réalisation. En tant qu’entité corps-esprit inscrite dans le parcours du développement de sa vie, la conscience humaine a un essentiel besoin de reconnaissance spirituelle. Nous devons découvrir la valeur de notre âme et tant que cela nous échappe par négligence ou par rejet, la paix et le bonheur nous tournent le dos. La psycho-analyse spirituelle a pour but de rééquilibrer l’énergie psychique en comblant les manques de l’énergie spirituelle.

Qu’est-ce que le Rêve éveillé ?

C’est une méthode de soins conçue par Robert Désoille, psychothérapeute dans les années 1930. Cette pratique permet de résoudre les blocages psychologiques en déclenchant un processus de transformation psychique grâce au vécu spontané dans l’expérience du rêve conscient. L’expérience intérieure telle qu’elle se produit au cours d’une séance de rêve éveillé, doit être poursuivie régulièrement jusqu’à l’éviction totale de la souffrance.

Qu’est-ce que le dégagement spirituel ?

Il n’est aucun arrêt au processus de la vie, la mort n’est qu’un passage qui marque la fin d’une expérience temporaire appelée l’existence pour aborder une autre manière d’exprimer la vie. Le corps est soumis au dépérissement (vieillesse, maladie, accident) jusqu’à la destruction totale de la matière dont il est constitué, mais l’âme ne meurt jamais.

Cependant et pour de multiples raisons, l’âme vit parfois mal sa décorporation au point de n’avoir même pas conscience d’avoir quitté son corps ou par attachement à ses anciennes références terrestres qu’elle ne veut pas abandonner. Elle reste alors comme en attente, privée de la Lumière qui la libèrerait si elle y prêtait attention. Cette situation la plonge dans le trouble et l’inconfort de la prison des illusions du monde physique qu’elle nourrit indéfiniment.

Est-il possible de les aider ?

Certaines autres âmes vivant à présent sur la Terre ont, du temps de la « programmation » de leur future incarnation, alors qu’elles n’étaient pas encore descendues dans la matière, établi conjointement avec leurs Guides spirituels respectifs, le fait de pouvoir au cours de cette existence, aider les âmes des défunts désorientées par leur transition, secourir les âmes malheureuses qui ne parviennent pas à se pardonner et les âmes très souffrantes toujours ancrées dans leurs négativités et qui ne pensent pas à s’élever. Il s’agit d’une mission de vie très spéciale qui s’inscrit dans l’humilité et le plus grand détachement de quelque retour favorable à soi-même. Nul ne peut ni ne doit s’octroyer le droit de vouloir pénétrer les espaces des âmes désorientées, errantes et souffrantes sans la confirmation de l’accord des Guides de Lumière, car la capacité à s’engager sans danger dans cette voie dépend entièrement de leur protection et de la préparation qu’ils vont exercer sur les corps subtils des âmes incarnées qu’ils forment à cette tâche.

Le dégagement spirituel ne s’applique pas à une méthode mais à une transmission invisible en provenance des hauts plans spirituels, ce qui ne fait pas des personnes qui le pratiquent des êtres différents des autres, plus évolués ou meilleurs, il n’y a donc pas lieu d’éprouver quelque forme d’orgueil lors que l’on s’y exerce mais savoir rester à sa place d’humain qui quel que soit son rôle en cette vie, a conscience d’être sur ce plan d’expériences pour s’améliorer et devenir utile à l’énergie de la vie sous toutes ses formes. S’appliquer à libérer les âmes fait de soi une servante ou un serviteur des esprits supérieurs, des bons esprits, des Guides, des Êtres de Lumière.

Qu’est-ce que le Rêve éveillé en médiumnité ?

Par les capacités médiumniques et guérisseuses du thérapeute spirite, le processus d’induction dans les profondeurs de l’être donne accès aux secrets de l’espace intérieur. Toutes les influences psychiques (la force des mémoires anciennes) et extra-psychiques, telles que les pressions effectuées par des entités auto-créées (formes pensées) ou d’authentiques présences invisibles (entités) accrochées à l’énergie vitale du consultant, apparaîtront sur les lieux intérieurs du rêve. Le thérapeute médium et guérisseur sera alors en mesure d’effectuer le travail de libération des deux âmes, celle du consultant et celle de la présence épuisante.

Mon savoir faire

D’une approche purement spirituelle et dans l’intégrité qui l’accompagne, mon travail s’effectue dans la transmission des indications induites par les Guides de Lumière qui parlent à mon âme et conduisent la séance. Au-delà des messages reçus ponctuellement et du travail effectué, au quotidien, la prière et la méditation sont les temps de relais que je trouve auprès d’eux, c’est dans ces moments sacrés que je puise l’énergie nécessaire au déroulement favorable d’une séance de soins.

Au-delà des messages reçus ponctuellement, la bonne volonté du consultant à entreprendre un chemin d’évolution en soi, sa confiance et sa persévérance dans le suivi des conseils apportés, permettront la levée des obstacles qui obstruaient son chemin de progression.

Imaginez une route de terre dorée, à son entrée le consultant avec tous ses espoirs, à l’arrivée en face de lui, son thérapeute éclairé par les guides. Au centre la lumière guérisseuse.

Une consultation est le trajet proposé par la thérapie qu’effectuent les deux protagonistes au service de la vérité. Si le parcours est bien suivi, la lumière qu’ils découvrent au centre est celle de la libération des souffrances.

Les consultations se déroulent en présence au monastère Chökhor Ling (voir le site www.chokhorling.com) ou par Zoom. Les liens permettant de rejoindre une séance Zoom sont donnés à la suite d’un court entretien téléphonique.